On peut qualifier la liste de réalisations d’Avnee Paranjape en quelques mots : impressionnante, inspirante et…étourdissante. Il est presque difficile de nommer toutes ses nombreuses bourses et prix, réussites académiques et activités bénévoles. Ces intérêts vairés font d’elle une personne qui s’ennuie rarement.

Ancienne élève de l’école secondaire Campbell Collegiate à Regina, Avnee a suivi un programme d’immersion française depuis la maternelle. Elle s’est méritée de nombreux prix à l’échelle locale et nationale y compris lors du concours d’art oratoire de Canadian Parents for French. C’est pourquoi, après 13 ans d’éducation en français, elle s’est inscrite aux cours de français du Programme d’études francophones et interculturelles à l’Université de Regina. Elle complétait en même temps un baccalauréat ès arts avec spécialisation en anglais et un baccalauréat ès sciences en biologie.

Malgré son horaire chargé, elle continue de valoriser l’apprentissage du français.

J’étais déterminée de maintenir la capacité de m’exprimer confortablement en français.

Elle a également profité de l’occasion pour suivre un cours intensif à Paris à l’été, une expérience qui lui permis de découvrir la culture française et de mettre en pratique ce qu’elle avait appris tout au long de sa scolarité. Elle se sentait à l’aise de discuter avec les résidents de Paris qui lui adressait rarement la parole en anglais malgré son accent canadien.

J’étais si confiante parce que j’avais pris des cours de français à l’université.

En plus de réussir parmi les meilleurs dans ses cours de français, ses efforts lui ont valu plusieurs prix au cours de sa carrière académique dont une bourse d’étude décernée à seulement 1% des étudiants avec les meilleurs résultats. Ses réussites académiques lui ont aussi permis de faire un séjour d’un mois comme conférencière invitée à North China University of Science and Technology ainsi qu’une présentation de sa recherche dans le cadre d’une conférence à Alburquerque au Nouveau Mexique.

De plus, lors de sa collation des grades, elle était la récipiendaire de deux prix renommés : le prix du Doyen de la Faculté des arts et le Prix de la Rectrice de l’Université de Regina, remise à une étudiante de premier cycle qui démontre une excellence académique, un leadership singulier et une forte participation aux activités parascolaires.

Parlant d’activités parascolaires, Avnee a débuté comme membre pour ensuite devenir présidente de deux clubs étudiants, soit le groupe Ingénieurs sans frontières et l’Association des étudiants du programme d’anglais. Avnee a aussi participé comme membre du conseil d’administration du Prix du livre de la Saskatchewan.

Toutes ces expériences l’ont mené à finalement recevoir une bourse d’études supérieures du Conseil de recherches en sciences humaines pour compléter une maitrise ès arts en anglais à l’Université de Toronto.

Une étudiante surdouée, Avnee rayonne tant à l’école que dans sa vie personnelle. Elle s’intéresse depuis toujours à la politique, et a récemment eu la chance de représenter sa circonscription de Regina-Wascana au niveau fédéral dans le cadre du projet À voix égales auprès d’Héritières de suffrage, un regroupement de femmes qui a pour but d’encourager la participation féminine dans la politique.

Il est nécessaire d’avoir une forte maitrise d’une autre langue, donc mes cours en français continuent à m’aider!

Ses études en français l’ont aussi aidées à décrocher un poste de rêve comme stagiaire au Parlement canadien en 2017, où elle peut travailler sur sa passion pour la politique environnementale et les mesures législatives fondées sur les sciences.

Il est difficile de prédire ce que l’avenir aura pour Avnee, mais une chose est certaine : son futur s’annonce prometteur.