Marie Digney

BA, BEd '15

 

Aujourd’hui fière fransaskoise, le parcours francophone de Marie débute, comme un grand nombre de personnes venant de familles anglophones, à l’école. Après avoir suivi un programme de français base jusqu’à la 10e année, c’est en 11e et 12e année à Luther College High School à Regina, dans le programme intensif du Baccalauréat international, qu’elle développe une véritable passion pour la francophonie.

« C'est pendant mes études dans ce programme que j'ai vraiment trouvé la confiance de continuer mes études en français. »

Après le secondaire, Marie approfondit son appréciation de la langue et de la culture francophone en participant au programme Explore, à Chicoutimi, au Québec. C’est après cette aventure qu’elle décide de s’inscrire dans le Baccalauréat en éducation française et le Baccalauréat en études francophones et interculturelles à l’Université de Regina.

Durant ses quatre ans d’études, Marie s’implique dans la vie étudiante à titre de vice-présidente de la Société des étudiants francophones et participe à de nombreuses activités, qui lui permettent de découvrir et de se familiariser davantage avec la fransaskoisie.

 « J'ai choisi d'étudier en français à cause de mon amour de la langue. De plus, je sais que le bilinguisme devient de plus en plus important dans notre pays et est un atout puissant dans n’importe quelle carrière. »

Après avoir obtenu ses diplômes, elle commence par faire de la suppléance dans les écoles. Cependant, dans les mois qui suivent, elle se réoriente vers le monde de la politique, se laissant guider par sa passion d’aider les autres. Choisie parmi les meilleurs diplômés universitaires de la province, elle a ainsi travaillé de près avec les députés de l’Assemblée législative de la Saskatchewan, dans un stage de sept mois au palais législatif (Saskatchewan Legislative Intern Program), où elle a d’ailleurs travaillé comme guide bilingue pendant ses études. Durant son stage, elle eut la chance de mettre en pratique son français lors de voyages à Genève, Bruxelles et Londres, afin de tisser des liens avec les membres de l’ONU, de l’Union européenne et du gouvernement Britannique.

Alimentée par sa passion pour le français et ses expériences académiques et professionnelles, elle fait sa demande et est acceptée à l’automne 2016 à la faculté de droit à l’Université de la Saskatchewan. Le français fait toujours partie intégrante de ses études, car elle est parmi la première cohorte du Certificat de common law en français en partenariat avec l’Université d’Ottawa.

Motivée par le désir de rester impliquée dans la communauté fransaskoise, Marie s’entoure d’amis et de collègues francophones. Elle espère pouvoir motiver les jeunes francophones et francophiles à suivre leur passion, peu importe leur champ d’études.

 

Rencontrez plus de diplômés

Besoin de tutorat? Le service de tutorat est gratuit pour tous les étudiants de l'Université de Regina qui suivent un cours en français.