Halley Toth

BA (Hons) '09

 

Halley Toth, coordonnatrice des services étudiants et conseillère académique de La Cité, travaille dans un environnement qui lui est bien familier; c’est ici qu’elle a complété ses études il y a à peine quelques années.

Une ancienne élève de Campbell Collegiate à Regina, Halley a étudié dans le programme d’immersion et de baccalauréat international avant de commencer en sciences pré-vétérinaires à l’Université de Regina en 2004. Un an plus tard, elle envisage un futur où elle travaillerait avec les jeunes plutôt qu’avec les animaux, et s’inscrit dans le Baccalauréat en éducation française (Le Bac).

Dans le programme du Bac, elle passe huit mois à l’Université de Laval et deux semaines en France dans le tout premier cours de FRN 390 offert par le Programme d’études francophones et interculturelles. À son retour, elle développe un intérêt particulier pour la traduction et décide de changer sa majeure une dernière fois afin de s’inscrire dans le programme de Baccalauréat ès arts (BA) avec une spécialisation en français.

J’aime étudier les langues et le fait d’être bilingue me donne plus d’opportunités d’emplois.

À la fin de ses études, Halley n’a pas dû voyager très loin pour trouver son premier poste : elle devient adjointe administrative à l’Institut français (aujourd’hui La Cité), un poste désigné bilingue donc qui comprend une prime salariale. Elle aura la même chance pour son emploi suivant au Bureau des langues officielles à la GRC.

Le fait de parler les deux langues officielles nous permet d’obtenir plus d’emplois, parfois plus payants que des postes unilingues.

Alors qu’elle s’installe à Estevan, SK, Halley commence sa Maîtrise ès arts en lettres françaises à l’Université de Regina afin de continuer à pratiquer son français.

De retour à Regina cinq ans plus tard, elle retrouve son ancien poste d’adjointe administrative à La Cité, avant d’être embauchée au Centre de services aux étudiants, bouclant ainsi une boucle dans son parcours professionnel.

Halley attribue en grande partie son succès professionnel à son français et le fait d’être bilingue. Elle tient à souligner qu’elle-même est la preuve que des études en français sont avantageuses sur le marché du travail et qu’il existe une variété de postes bilingues même en Saskatchewan.

 

Rencontrez plus de diplômés

Besoin de tutorat? Le service de tutorat est gratuit pour tous les étudiants de l'Université de Regina qui suivent un cours en français.